DÉTENTION PROVISOIRE

La détention provisoire, appelée également parfois “préventive”, est une mesure de privation de liberté dans la mesure où elle consiste en l’incarcération temporaire d’une personne qui n’a pas encore été jugée.

Le placement en détention provisoire est possible dans différentes hypothèses:

Pour éviter d’être placé en détention provisoire ou pour obtenir une remise en liberté, il est indispensable d’être assisté d’un avocat pénaliste.

Maison d'arrêt de Rochefort

Le placement en détention provisoire

La détention provisoire n’est pas une condamnation et ne se fonde pas sur la culpabilité de la personne concernée. Elle ne doit être prononcée qu’en dernier recours, c’est-à-dire lorsqu’il n’est pas possible de laisser la personne libre, de la placer sous contrôle judiciaire ou de lui faire bénéficier du régime du bracelet électronique

À l’égard du mis en examen, c’est le juge des libertés et de la détention qui est compétent pour décider d’un placement en détention provisoire à l’issue d’un débat contradictoire qui se déroule en présence du procureur de la République et de la personne concernée assistée de son avocat.

Si le juge des libertés et de la détention décide de placer la personne en détention provisoire, il décernera un mandat de dépôt dont la durée initiale est de 4 mois en matière correctionnelle et de 12 mois en matière criminelle. 

Il est possible de faire appel du placement en détention provisoire en saisissant la Chambre de l’Instruction.

Dans le cadre d’une procédure de comparution immédiate, c’est le Tribunal correctionnel qui est compétent pour décerner un mandat de dépôt et donc pour placer en détention provisoire le prévenu.

Il est possible de faire appel du placement en détention provisoire en saisissant la Cour d’appel.

 

Les demandes de mise en liberté

Si la personne est placée en détention provisoire, il est possible de solliciter sa remise en liberté en saisissant en fonction de la procédure pénale engagée, le juge des libertés de la détention ou le tribunal correctionnel.

La personne détenue peut formuler elle-même une demande de mise en liberté directement auprès du greffe de son établissement pénitentiaire. 

Si la demande de mise en liberté est rejetée, il est possible de saisir la Chambre de l’Instruction ou la Cour d’appel.

Il est fortement recommandé de recourir aux services d’un avocat pénaliste pour mettre toutes les chances de votre côté dans le cadre d’une demande de mise en liberté.

Avocat Pénaliste La Rochelle – Avocat Pénaliste Rochefort – Avocat Pénaliste Saintes – Avocat Pénaliste Niort -Avocat Pénaliste La Roche-sur-Yon – Avocat pénaliste Les Sables-d’Olonne

Avocat détention provisoire La Rochelle – Avocat détention provisoire Saintes – Avocat détention provisoire Bordeaux – Avocat Détention Provisoire Angoulême – Avocat détention provisoire Poitiers – Avocat détention provisoire Niort – Avocat détention provisoire La Roche-sur-Yon – Avocat détention provisoire Les Sables-d’Olonne.

Juge des Libertés et de la Détention La Rochelle – Juge des Libertés et de la Détention Saintes – Juge des Libertés et de la Détention Angoulême – Juge des Libertés et de la Détention Niort – Juge des Libertés et de la Détention Poitiers – Juge des Libertés et de la Détention La Roche-sur-Yon – Juge des Libertés et de la Détention Les Sables-d’Olonne – Juge des Libertés et de la Détention Bordeaux.

Avocat Tribunal Correctionnel La Rochelle – Avocat Tribunal Correctionnel Saintes – Avocat Tribunal Correctionnel Niort – Avocat Tribunal Correctionnel Poitiers – Avocat Tribunal Correctionnel Bordeaux – Avocat Tribunal Correctionnel La Roche-sur-Yon – Avocat Tribunal Correctionnel Angoulême – Avocat Tribunal Correctionnel Paris – Avocat Tribunal Correctionnel Nanterre – Avocat Tribunal Correctionnel Créteil – Avocat Tribunal Correctionnel Bobigny – Avocat Tribunal Correctionnel Versailles –